Kasaï-Central : le HCR poursuit l’enrôlement biométrique des déplacés et retournés

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), poursuit son opération d’enrôlement biométrique des retournés, expulsés, rapatriés et déplacés internes dans la région du Kasaï. Le HCR qui veut avoir une base des données sur leur nombre a démarré leur enregistrement depuis le 11 janvier.

Après Tshikapa et Kamonia, l’opération se poursuit à Kamuesha, situé à plus de 85 Km de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

Dans ce village, l’on retrouve des personnes qui avaient fui la guerre de Kamuina Nsapu et celles qui sont revenues de l’Angola. La plupart sont très vulnérables, a constaté le reporter de Radio Okapi.

« Notre objectif est d’enrôler 100 mille personnes. Pour Kamuesha normalement, c’est 200 personnes par jour. Nous sommes déjà à plus de 12 mille personnes. Le niveau de vulnérabilité : il y a des handicapés, les femmes enceintes, les veuves, les gens qui n’ont rien. Lors de la guerre de Kamuina Nsapu, ils ont perdu plusieurs biens matériels », a expliqué Jean-Serge Bashonga qui coordonne ces opérations pour le HCR au kasai.

Une dame qui a tout perdu, après avoir fui les atrocités de Kamuina Nsapu, attends avec impatience l’arrivée de l’aide humanitaire pour combler ses besoins vitaux.

« Mes enfants et mon mari ont été tués et je suis restée seule. J’attends une aide », déclare-t-elle.

Cette opération menée par le HCR avec l’accompagnement de la Commission nationale pour les réfugiés va se clôturer le 28 janvier à Kamuesha avant de se poursuivre dans d’autres villages.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner