Le nouveau programme de l'enseignement maternel publié ce lundi à Kinshasa


Le programme national de l’enseignement maternel, pour une amélioration de la qualité des conditions d’apprentissage dans l’enseignement primaire et un renforcement de la gestion du secteur de la petite enfance a été officiellement lancé ce lundi 24 janvier à Kinshasa.

Pour l'inspecteur générale adjoint chargée de l’Enseignement maternel/ formation, Mabala Joséphine, ce programme qui est purement congolais vise à donner une bonne base à partir du cycle maternel, adaptée à la culturelle congolaise.

Le consultant au projet d’amélioration de la qualité de l’Education (PAQUE), Otto Michel, a pour sa part indiqué que ce programme préscolaire apporte plusieurs innovations, en ce sens qu’il met en application les objectifs du développement durable (ODD). Ce programme, a-t-il precisé, est adapté à l’évolution de la société, et ajoute les notions sanitaires, nutritionnelles et environnementales :

« Un programme d’enseignement a une vie, il est conçu, il évolue, il devient désuet, et il faut l’actualiser. Celui-ci remplace celui qui a été créé en 2008. Donc il n’était que normal et légitime que l’on puisse procéder a sa remise à jour. Donc il est important que l’on puisse investir suffisamment dans l’enseignement de la petite enfance. La science a démontré aujourd’hui que tout se joue, avant six ans. Et c’est donc l’âge préscolaire, et c’est soit la maternelle, soit la classe pré-primaire. Le ministère l’a compris, il a mis du paquet, il a investi pour que nous ayons aujourd’hui un programme de la maternelle qui soit adapté ».

Pour lui, les objectifs du développement durable seront mis en application dans ce programme :

« La RDC, notre pays a accepté que les ODD, c'est-à-dire les objectifs du développement durable soient mis en application dans notre pays, le niveau maternel et préscolaire est le premier niveau ici d’avoir pris en compte dans son programme d’enseignement les ODD. Et maintenant nous avons bascule vers une évaluation véritablement base sur l’approche par compétence. Le programme ici voudrait créer le pont entre l’école et la famille, l’école et la vie de tous les jours ».

Par ailleurs, l’Inspecteur générale adjoint chargée de l’Enseignement maternel/ Formation, Mabala Joséphine, a annoncé que dès ce mercredi, les formateurs nationaux descendront dans les provinces, pour sensibiliser, vulgariser ce programme et former les instituteurs et institutrices de la maternelle.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner