Drame de Matadi Kibala : « Leur mort n’était-elle pas évitable », se demande le cardinal Ambongo


Une messe en mémoire des victimes du drame survenu au marché Matadi Kibala a été célébrée ce mercredi 9 février à la paroisse Notre Dame de Rosaire à Kinshasa.
Elle a été dite par le Cardinal Fridolin Ambongo qui a commencé par rendre hommage aux illustres disparus sur le lieu du drame, accompagné de Monseigneur Donatien Nshole.

Dans son homélie, le cardinal Ambongo a soulevé un questionnement sur la mort de ces gens. Il se demande si « leur mort n’était-elle pas évitable ».

Il a, par ailleurs, saisi l'occasion pour saluer la décision des autorités politico-administratives ordonnant la fermeture du marché Matadi Kibala, avant de les inviter à en faire autant pour d’autres marchés se trouvant à des endroits tout aussi dangereux. 

Plusieurs personnalités politico-administratives ont pris part à cette messe, en l’occurrence, l’opposant Martin Fayulu Madidi. 

Vingt-cinq personnes, en majorité des vendeuses au marché Matadi Kibala, dans la partie Ouest de la ville de Kinshasa, sont mortes électrocutées, mercredi 2 février, à la suite de la coupure d’un câble électrique à haute tension de la Société nationale d’électricité (SNEL).  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner