Ituri : réconciliation entre les Hema et les Bira sous la facilitation de la MONUSCO

Les communautés Bira et Hema de Kangakolo dans le territoire d’Irumu s’engagent à vivre en paix. Elles ont pris cet engagement le mardi 8 février à Irumu-Centre, après deux jours de discussions dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action du dialogue communautaire initié par la MONUSCO en collaboration avec l’administrateur du territoire.

Durant ce dialogue, les représentants  des communautés Bira de Mayalibo et Hema de Kangakolo ont échangé ouvertement sur leurs différends. Il s’agit entre autres des "conflits liés aux limites de terres et des accusations de soutien aux groupes armés". Ces deux communautés, qui ne se fréquentaient plus, se sont demandé "mutuellement pardon" et ont convenu de tourner désormais la page pour construire une paix durable.

 Le  chef de la chefferie de Mobala, Jean-Pierre Lemabo, a manifesté sa satisfaction de voir qu’aujourd’hui, il peut passer nuit à Irumu-Centre sans être inquiété et cela grâce au pardon et à la paix retrouvée entre les deux peuples.

« Le développement est possible lorsqu’il y a la sécurité dans le milieu et parmi les peuples », a déclaré pour sa part, le chef de la chefferie de Bahema d’Irumu, David Bainduka. Il a insisté pour que l’amour soit sincère entre ces communautés, afin qu’elles contribuentensemble à la paix et au développement de leurs milieux.

La MONUSCO, initiatrice de ce dialogue, a souligné que cette reconciliation n’était que le début d’un long processus de dialogues entre les différentes communautés locales pour discuter des problèmes qui les opposent en vue d’y trouver des solutions holistiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner