Ituri : mise en place d’une commission pour démilitariser les carrés miniers de Mungwalu (FARDC)

Le gouverneur de la province de l’Ituri, le général Johnny Luboya N’kashama a mis en place, vendredi 11 février à Bunia, une  commission d’enquête pour identifier et arrêter les militaires des FARDC impliqués dans l’exploitation de minerais, dans la région minière de Mungwalu, dans le territoire de Djugu.

Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, cette structure a pour missions d’identifier les hommes en uniformes incontrôlés qui sont dans des carrés miniers et de les déférer devant la justice.

La société civile locale et les organisations de défense des droits de l’homme qui saluent cette mesure, souhaitent que, ce travail se fasse sans complaisance.

Cette commission est composée des membres de la justice militaire, des FARDC, de la police militaire et de la direction provinciale des Mines.

Le Gouverneur de province précise que sa mesure vise à lutter contre « l’exploitation illégale des ressources naturelles par les militaires 

Cette pratique est surtout observée dans la région minière de Mungwalu où des hommes en uniformes sont actifs dans des puits d’or, malgré leur statut militaire. Et cela, au détriment des orpailleurs artisanaux.

Sur place à Mungwalu, la société civile et des organisations de défense des droits de l’homme ont encouragé les membres de cette commission à aller jusqu’au bout de leur mission afin d’assainir ce secteur.

« Ils viennent pour le travail. Que ça soit un travail qui est appréciable afin que la population comprenne que nul n’est au-dessus de la loi. Ceux qui seront trouvés dans cette complicité avec des militaires, qu’on les arrête. Que les militaires qui seront coupables, qu’on les arrête aussi. Qu’on ne voit pas un théâtre ou on va assister, on interpelle les gens aujourd’hui, mais, demain ou après-demain on les voit encore sur le terrain ! », a martelé Cherubin Kukundilawa, un membre de la Société civile.

Cette structure souhaite, cependant, que cette enquête s’étende dans d’autres territoires dont Mambasa et Irumu où la présence des militaires dans des mines est aussi signalée.

 

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner