La prison centrale de Kindu manque de nourriture et de médicaments

Il n’y a « pas des ravitaillements à la prison centrale de Kindu, depuis le mois de janvier », a indiqué le directeur de cette maison carcérale, Paul Ilunga Lukengo, lundi 14 février à Radio Okapi. Il fait savoir en outre que les prisonniers n'ont pas de médicaments.  

« Normalement nous recevons le ravitaillement au mois de janvier la première tranche. Mais jusqu'à présent, ça ne vient toujours pas. Et nous sommes déjà au mois de février, aujourd'hui le 15, nous attendons encore. On se débrouille avec un petit rien là j'achète, comme hier là je suis allé au marché, j'ai acheté quelques choses, quand même ils ont mangé », raconte Paul Ilunga Lukengo. 

Au paravent, poursuit-il, « on craignait le soulèvement mais actuellement les prisonniers sont calmes. Nous les avons sensibilisés de ne plus se soulever alors qu'ils ont compris qu’il n'y a pas des ravitaillements ». 

Paul Ilunga Lukengo appelle par ailleurs les hommes de bonne volonté à venir au secours de ces 456 détenus : 

« J'ai échangé avec ma hiérarchie, le chef de division : il fait une pression de l'autre côté là pour qu'on nous envoie quand même quelques choses. Aux hommes de bonne volonté comme les églises, les ONG (je demande de) pouvoir appuyer les prisonniers. Les prisonniers sont au nombre de 456, dont 9 femmes et 29 mineurs ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner