Nord-Kivu : le retard du lancement du programme DDRC-S occasionne l’activisme des groupes armés

Le retard que prend le lancement du programme de Désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S) vient d’occasionner la résurgence de l’activisme des groupes armés, s’inquiètent les animateurs du programme dans la province du Nord-Kivu. 

Dans les territoires de Rutshuru, de Walikale ainsi que de Masisi, au moins quatre groupes armés, pourtant favorables au DDRC-S opèrent actuellement dans certaines localités. 

Il s’agit notamment de l’Alliance des forces des résistants congolais (AFRC), qui a investi, depuis plus d’une semaine, la localité de Nyamitwitwi, dans le groupement Binza, à environ 40 kilomètres au nord-est du chef-lieu du territoire de Rutshuru. Ce groupe est commandé par un dénommé ‘’Kadima’’, alors que, son leader, Kakule Je T’aime, venait juste de recevoir sa carte de démobilisation la semaine dernière. 

Dans le territoire de Masisi, deux factions de NDC/Rénové, aile Bwira et Guidon s’affrontement de nouveau dans le secteur Osso-Banyungu, aux alentours de Nyabiondo. 

Pendant que le groupe de Kabidon, FPP/AP et celui de Guidon, le NDC-R, s’affrontement depuis plusieurs jours dans la zone de Ikobo à Walikale.   

Selon un des coordonnateurs provinciaux ad intérim de DDRC-S à Goma, tous ces groupes avaient déjà été sensibilisés à la « reddition volontaire », et avaient déjà sortis nombreux de leurs combattants de la forêt. Mais, nombreux de ces combattants ont pu regagner la forêt à cause de mauvaises conditions dans les centres de cantonnement aménagés par le gouvernement. Ils y ont déploré notamment le manque de nourriture, de latrines, d’eau potable.  

Une fois rentrés dans leurs anciens fiefs, ces combattants reprennent leurs anciennes activités.  

Des sources proches du DDRC-S estiment que cette situation risque « d’annihiler » toutes les actions déjà menées dans le cadre de sensibilisation des groupes armés à la reddition volontaire. 

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner