Kasaï-Central : les familles des accompagnateurs des experts de l’ONU tués en 2017 saisissent le parquet


Les familles des accompagnateurs des experts de l’ONU tués en 2017 au Kasaï, veulent obtenir des amples informations sur l’affaire de leurs membres.

Elles l’ont fait savoir à travers leur conseil à travers une lettre adressée mercredi 16 février à l’auditeur militaire supérieur de l’ex-Kasaï-Occidental.

Selon leur avocat, Me Dominique Kambala, le dossier est ouvert depuis 2019 au parquet et doit être fixé devant les juges, après le verdict rendu sur celui de deux experts de l’ONU.  

Contacté, l’auditeur militaire supérieur promet de réagir, après avoir pris connaissance de la lettre qui lui a été adressée.

Pour la même revendication formulée par les victimes du Grand-Kasaï, Jean-Blaise Bwamulundu avait expliqué que les enquêtes étaient encore en cours sur ce dossier des accompagnateurs. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner