Bunia : les députés provinciaux réclament leurs arriérés de 9 mois de subsides

Les députés provinciaux de l’Ituri réclament leurs arriérés de subsides de 9 mois et le paiement de leurs avantages sociaux au gouvernement provincial. Ils l’ont dit dans une déclaration faite à la presse lundi 15 février à Bunia. Ces élus accusent le gouverneur militaire Johnny Nkashama de confisquer leurs droits sociaux garantis par la loi du pays. Ce qui selon eux, les plonge dans un état de « vulnérabilité et de conditions de vie inhumaine, indigne et dégradante». Ils déplorent même la mort d’un de leurs collègues suite au manque de moyens financiers.

« Le dû portant budget de la province de l'Ituri pour l'exercice 2021 qui à la nomenclature de dépenses publiques de l'État, l'intervention spéciale en faveur de l'assemblée  provinciale. Nous tenons à souligner que, nous députés provinciales de l'Ituri et nos dépendants avons droit à la vie. Demandons au gouverneur militaire de l'Ituri de cessé avec ce gangstérisme militaire en payant nos arrières de 9 mois subside et de continuer à payer régulièrement nos avantages sociaux à l'exemple de son collègue du Nord-Kivu d'autant plus qu'il ne s'agit pas d'une faveur mais d'un droit. Recommandons au gouvernement de la République de veiller en ce que toutes les mesures prisent dans ce cadre soient appliquées de la même manière en Ituri qu'au Nord-Kivu », déclarent ses élus de la province d'Ituri.

Malgré que Radio Okapi n'a pas encore la réaction du gouvernement provincial, mais certaines sources proches de l'exécutif provincial justifient cette situation par des difficultés de mobilisation de recettes par la régie des recettes de la province.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner