Sankuru : suspension de l’administrateur du territoire de Lodja

L’administrateur du territoire de Lodja dans la province du Sankuru, Médard Elonge, a été suspendu. La décision du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et Affaires coutumières est signée depuis jeudi 17 février.

Daniel Aselo reproche à l’administrateur du territoire d’avoir attribué une portion de terre du secteur de Nvunge au secteur de Nambelu, en violation des limites. Une situation qui a créé des troubles causant mort d’hommes, des blessés graves et incendies des maisons.

Le ministre de l’intérieur déplore aussi le fait que l’administrateur de territoire n’avait pris aucune mesure préventive suite aux menaces autour des conflits fonciers qui sévissaient dans sa juridiction depuis le 8 février en cours, pourtant il en était informé.

C’est depuis le weekend dernier que les affrontements sanglants opposent les habitants des secteurs de Nvunge à ceux de Nambelu. La société civile avance jusque-là, le bilan de près de 60 morts, 26 femmes violées, 31 enlevées, 12 enfants tués, plus de 1000 personnes déplacées, et une dizaine de villages vidés de leur population.

Un bilan toujours rejeté par l’administrateur du territoire qui parle de 4 morts, d’un village désert, de près de 100 maisons incendiées ainsi que de 4 personnes arrêtées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner