Tshopo : évasion de 51 prisonniers du centre de détention d’Osio


Cinquante et un prisonniers se sont évadés dans la nuit de samedi à dimanche 20 février du centre de détention d’Osio, situé à 17 km au Sud-Ouest de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

A cet effet, une commission mixte composée de la division provinciale de la justice et garde des sceaux, de la police nationale congolaise et des Forces armées de la RDC s’est rendue sur le lieu ce lundi en vue de s’enquérir des circonstances de cette évasion.

Les évadés ont profité d’une forte pluie qui s’est abattue dans cette région pour creuser un trou dans le mur en vue de s’échapper. Sur les 118 pensionnaires de cet établissement carcéral, 51 ont pris le large laissant derrière eux 67 autres. 

Selon le chef de la Division provinciale de la justice et garde des sceaux, Gérard Kombozi Bolema, les fugitifs sont des condamnés à des sanctions allant de la peine capitale à 5 ans de prison. 

La plupart l’ont été pour meurtre, association des malfaiteurs ou pour vol à mains armées.
Hormis Kisangani, certains d’entre eux étaient venus de Bunia, d’autres d’Isiro ou encore de Buta. 

Il indique qu’un policier et un militaire de garde ont été interpellés par la commission puisque le trou creusé par les fugitifs se trouve à 10 m de leur poste. Ils seront entendus sur procès-verbal.
Afin d’éviter d’autres évasions, la brèche a été colmatée et la sécurité renforcée. Mais, les habitants de Kisangani redoutent la recrudescence de l’insécurité dans la ville et ses environs si ces évadés ne sont pas repris par les forces de l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner