Le rapport 2022 de la banque mondiale met en garde les pays du monde contre les niveaux très élevés des dettes souveraines.

La prudence, c’est le mot clé avec lequel, tous les pays du monde abordent la phase de la reprise de l’activité économique après les conséquences désastreuses qu’ils ont subies du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Cependant, les pays en développement pourraient être pris au piège en raison de la précarité de leurs systèmes financiers et de l’absence de transparence des données sur la dette. La banque Mondiale fait cette mise en garde dans son rapport 2022 rapport sur le développement dans le monde intitulé « La finance au service d’une reprise équitable ». Le rapport parle de l’augmentation spectaculaire de la dette souveraine dans de nombreux pays en développement du fait de la Covid-19. Ceci pourrait priver les secteurs essentiels tels que la santé, l’éducation et la protection sociale, des ressources indispensables, ce qui ne manquera pas d’entrainer des effets disproportionnés sur les pauvres, et donc sera susceptible de prolonger la récession. Les niveaux actuels élevés de prêts non productifs et de dettes cachées entravent l’accès au crédit et réduisent considérablement les possibilités de financement pour les ménages à revenus modestes et les petites entreprises, dit le rapport. Et pour sa part, David Malpass, le Président du groupe de la Banque mondiale averti sur le risque que la précarité financière puisse favoriser la propagation de la crise économique inflationniste et la hausse des taux d’intérêt »

Autres sujets développés dans Echos d’Economie :

Mwene Ditu : la SNCC demande aux commerçants de vite décharger leurs marchandises pour libérer les wagons doivent retourner a Kamina prendre d’autres cargaisons

BUNIA : diminution sensible du trafic entre Bunia et l’Ouganda à cause de l’insécurité

Lubumbashi : le gouverneur du Lualaba en Zambie pour négocier en faveur de la réhabilitation de la route Kolwezi-Solwezi

Kindu : poursuite de la campagne de l’impôt foncier et revenus locatifs

/sites/default/files/2022-02/24_09_echos_web.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner