Assemblée nationale : le député Gratien Iracan initie une pétition contre Christophe Mboso

 

A deux semaines de la rentrée parlementaire, le député national Gratien Iracan d’Ensemble pour la République a initié une pétition contre le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. Lors d’un point de presse organisé lundi 28 février à Kinshasa, il invite le président de la Chambre basse et tout son bureau à justifier la gestion de près de 64 millions USD de cette institution. 

« Le président de l’Assemblée nationale a géré près de 64 millions USD de fonctionnement, pour permettre aux élus nationaux de faire convenablement leur travail. Mais nous ne savons pas bien travailler. Dès lors, nous pouvons nous demander à quoi ont servi tous ces fonds du contribuable congolais », a déclaré le député Iracan. 

Selon lui, sa pétition a déjà recueilli à ce jour plus de 70 signatures. Il lui faut atteindre, selon la loi, 125 signatures pour que la pétition soit maintenue et débattue à la plénière. 

L’élu de Bunia dénonce aussi le blocage, par le bureau Mboso, des résolutions de l’Assemblée plénière, dont celle de la commission Défense et Sécurité mais aussi le gel de plusieurs initiatives de contrôle parlementaire ; bloquant ainsi le développement du pays : 

« En 15 mois, nous avons constaté une gestion politique chaotique au sein de l’Assemblée nationale. Les résolutions et recommandations sont bloquées. Les moyens d’information et de contrôle parlementaire sont gelés. Et vous savez la conséquence ? La corruption continue. Des millions de dollars sont détournés et les massacres continuent dans l’Est de la RDC ». 

Selon lui, la population est aux abois et dans une misère totale, « par irresponsabilité de l’Assemblée nationale surtout à travers la tête qui gèle toutes les initiatives du contrôle sur le gouvernement. » 

Radio Okapi a tenté en vain de faire réagir à ce sujet le camp de Christophe Mboso. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner