Maniema : le SYNACASS contre toute intimidation des grévistes


Le Syndicat national des chefs de travaux et assistants, (SYNACASS)/Maniema a mis en garde mardi 1er mars toutes personnes qui tentent d'intimider les chefs de travaux, assistants et chargés des pratiques professionnelles grévistes.
C'est depuis le 5 janvier que ces derniers observent une « grève sèche » dans les des établissements universitaires publics du Maniema.

« Nous, chefs de travaux, assistants et chargés des pratiques professionnelles œuvrant au sein des établissements publics de l'ESU Maniema disons :
La grève sèche et radicale, décrétée par SYNACASS en date du 5 janvier 2022 au sein des établissements publics de l'ESU Maniema, continue et ne sera levée jusqu'à la satisfaction totale de nos revendications par le gouvernement congolais »,
a indiqué le président délégué provincial, Paul Kalambula Ndjiapanda.

Cependant, le SYNACASS met en garde toutes personnes qui s'arrangeraient une fois de plus à intimider certain chef de travaux et assistants grévistes.

Les signataires de cette déclaration réitèrent par ailleurs leur soutien à la coordination nationale du SYNACASS pour sa « participation aux assises de la commission paritaire, tout en évitant les enjeux qui pourront entrainer son boycott. Rappelons au gouvernement de la RDC le respect du protocole signé en date du 3 février 2022 et exigeons le quota du SYNACASS soit respecter à la participation aux assises de la commission paritaire ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner