Mambasa : des animaux féroces de la RFO, en divagation, menacent la sécurité de la population


Plusieurs animaux dont certains considérés comme dangereux de la réserve de faune à Okapi (RFO), en divagation, dans différents villages du territoire de Mambasa(Ituri), menacent la sécurité des populations. L’administrateur policier de ce territoire, le commissaire supérieur principal, Matadi Jean-Baptiste rapporte que depuis plusieurs mois, un léopard a terrorisé ainsi les habitants de Babika dans la chefferie de Bambo, avant d’être abattu.

Selon cette autorité locale, cette bête féroce a décimé les bétails de plusieurs habitants, en plus de les empêcher de vaquer librement à leurs occupations. Ce qui a poussé le chef coutumier de cette entité à organiser l’abatage de ce léopard le 3 mars dernier, explique  le commissaire supérieur principal, Matadi Jean-Baptiste.

Quand bien meme la bête faisait partie des espèces protégés de la réserve, ceux qui l’ont abattu ne seront pas poursuivis, précise le commissaire supérieur principal. Car, « il s'agit là d'un cas de légitime défense », affirme t-il.

Mais pour l’administrateur du territoire de Mambasa, le danger reste toujours présent; depuis une semaine en effet, ajoute-t-il, un autre léopard a été aperçu dans une autre chefferie où il s'en prend là aussi au bétail des habitants. Il s’agit de la chefferie de Walese Karo.

Matadi Jean Baptiste invite les autorités de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) à mettre en place des mesures idoines pour la sécurité des populations riveraines de la RFO.

Les autorités de l’ICCN  en Ituri ne se sont pas encore exprimées, à ce sujet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner