Kinshasa : les marchés pirates seront détruits dès le lundi 7 mars


Les vendeurs exerçant sur les marchés pirates à Kinshasa devront libérer ces espaces dès ce lundi 7 mars. Les bourgmestres et bourgmestres adjoints de la ville-province de Kinshasa ont ainsi decidé lors d'une séance de travail samedi 5 mars.

« A partir ce lundi 7 mars 2022, tout vendeur surpris avec son étalage sur une artère principale de nos communes respectives sera interpellé », a déclaré à la presse Pepitho Kilala, bourgmestre de la commune de Kinshasa et porte-parole des bourgmestres des 24 communes de la ville-province.

Par ailleurs, ces bourgmestres appellent les assujettis de leurs communes respectives à s’acquitter de leurs taxes professionnelles annuelles pour les exercices 2020 et 2021. Ils ont jusqu’au 31 mars pour s’exécuter, a ajouté la bourgmestre Pepitho Kilala :

« Dépassé ce délai, les bourgmestres des 24 communes préviennent les operateurs économiques qui ne vont pas s’acquitter de cette obligation légale dans le délai imparti, qu’ils s’exposent à des sanctions allant jusqu’à la fermeture de l’activité, voire le retrait de l’autorisation d’ouverture ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner