Kasaï-Central : 2 morts à la suite d'un conflit foncier à Dimbelenge


Deux personnes sont mortes, neuf autres blessées grièvement, plusieurs maisons incendiées lors de l’attaque mardi 8 mars contre le foyer agricole de Luabala, dans le secteur de Mukumbi, frontalier dans le territoire de Dimbelenge, dans la province du Kasaï-Central. L’attaque a aussi entrainé un déplacement massif des habitants. 

Un conflit foncier serait à la base de cette énième incursion d’hommes armés en provenance du groupement de Bakua Tshika, secteur de Lubi, dans le territoire de Dimbelenge, au Kasaï-Central.

Les sources locales affirment que les policiers du sous-commissariat de Luabala ainsi que les habitants de ce foyer agricole ont été surpris mardi par un groupe d’hommes armés conduits par un prétendant chef de groupement de Bakua Tshika au nom de Nkoji Alias Tshingeleji, en provenance du territoire de Dimbelende au Kasaï-Central. 

La même source affirme que ces hommes ont traversé la rivière Butua pour s’emparer des récoltes des habitants du foyer agricole de Luabala. Ils ont attaqué le sous-commissariat et tiré plusieurs coups de feu ; avant d’ériger des barrières pour malmener les habitants.
Des sources concordantes signalent que le village de Luabala a été incendié. Car, tous ses habitants se sont enfuis depuis mardi dans la brousse.  

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur de territoire intérimaire de Dimbelenge dit attendre le rapport du chef de secteur de Lubi, qui est actuellement injoignable au téléphone.

Le ministre provincial de l’intérieur du Kasaï-Oriental, Denis Kalombo, a, quant à lui, promis de descendre sur le lieu pour s’enquérir de la situation. Mais il dit avoir dépêché sur place quelques policiers pour rétablir l’ordre. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner