RDC : relance de l’élevage dans plusieurs fermes du Nord-Kivu

L’élevage est relancé dans plusieurs grandes fermes du Nord-Kivu, après plus d’une dizaine d’années de faillite due à l’instabilité sécuritaire qu’a connue la province. Des éleveurs indépendants ou regroupés en coopératives reprennent, depuis quelques jours, leurs activités, a indiqué l’un d’eux dimanche 13 mars.  

« L’élevage a repris dans toutes les grandes fermes au Nord-Kivu. Je peux citer les fermes de Lushebere, de Hoso, de Ngungu, de Mahanga, Bunyole, Katoyi, … », témoigne Robert Seninga, un grand éleveur et propriétaire de la ferme de Kahundu, sur une étendue de 130 hectares. Il dispose de 200 têtes de vaches.  

Le Nord-Kivu est une province à vocation agro-pastorale. Elle compte environ 200 000 têtes de bétail, réparties dans une cinquantaine de fermes.   

Le Masisi, connu par son environnement favorable à l’élevage et son climat, est donc le premier territoire du Nord-Kivu en termes de cheptel bovin et ovin.   

Et, parmi les plus grands fermiers de la province, il y a Emmanuel Kamanzi, Robert Seninga, Dunia Bakaranya, les prêtres de la ferme de Lushebere, Kasole Shamoki, Ruvunda Sandro, Bertin Kirivita, …  

L’insécurité, le manque d’infrastructures routières et le manque d’appui du gouvernement dans ce secteur, sont, entre autres, les obstacles majeurs auxquels sont confrontés les éleveurs.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner