Nord-Kivu : rareté des produits alimentaires à Kamandi

Une carence des produits alimentaires s’observe à Kamandi-Lac, dans la partie sud du territoire de Lubero sur la côte Ouest du lac Edouard, dans la province du Nord-Kivu depuis environ deux semaines.  

La société civile locale affirme que cette situation est due à l’augmentation de la demande à cause d'un nombre élevé des déplacés internes venus du territoire de Walikale. Plus de mille cinq-cents ménages de déplacés vivent actuellement à Kamandi. 

Le président de la société civile Samy Sakumi indique que les prix des produits comme le riz, le maïs, le haricot, la cossette de manioc, les arachides, le sorgho, ont connu une hausse d'une moyenne de 50% sur le marché local.   

D'après lui, la demande a augmenté sur terrain par rapport à l'offre. Il plaide pour l'intervention du gouvernement et des organisations humanitaires en faveur des déplacés, en vue de juguler la crise. 

Il demande également aux autorités compétentes de s'investir dans la résolution du conflit qui oppose l'ICCN aux agriculteurs, qui sont interdits d'accéder librement à leurs champs à Ndwali, grenier de la région. 

Radio Okapi n’a pas réussi à avoir la réaction des autorités provinciales.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner