Le ministre des finances appelle les opérateurs belges du secteur bancaire de saisir l’opportunité qu’offre le marché congolais

Les travaux de la Mission économique et commerciale Belge en RDC se sont poursuivis ce mardi à Kinshasa. Cette mission économique d'hommes d'affaires belges est à Kinshasa dans le cadre de la Semaine économique et commerciale belge en RDC, organisée par l’Ambassade de Belgique et la Conseillère économique et commerciale des régions bruxelloise, flamande et Wallonne.

Le deuxième panel de la première journée de lundi a porté sur la problématique de financement des projets au Congo Kinshasa.

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a exposé sur l’écosystème pour accompagner ces financements et quelques banques ont expliqué les mécanismes de financement mis à la disposition des opérateurs économiques congolais et belges.

En 1995, la Belgique était première dans les échanges commerciaux avec la RDC alors qu’actuellement elle occupe la sixième position. Cependant, l’Asie qui était 7ème a raflé la première place. Et depuis sa dernière mission économique en 2016, la Belgique est en train de vivre son déclassement dans le rapport économique avec la RDC, a dit Nicolas Kazadi.

Nicolas Kazadi a déploré le fait que la RDC ne dispose pas d’assez de ressources pour des financements à long terme, position confortée par les exposés des banquiers présents aux discussions. Tous accordent pour l’instant des financements seulement à court terme. C’est ainsi qu’il a lancé un appel aux opérateurs économiques belges désireux d’investir dans le secteur bancaire congolais de saisir l’opportunité.

 

Autres sujets à découvrir dans Echos d’Economie :

Kinshasa : la délégation de la RDC à l’EXPO Dubaï 2020

Kindu : atelier de dissémination du rapport ITIE

Kindu : relance de la Sakima à l’ordre du jour

Kinshasa : le ministre Eustache Muhanzi poursuit la vulgarisation la loi sur la sous-traitance

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner