Bunia : hausse vertigineuse de prix des produits sur les marchés

Les prix de matériaux de construction et de produits de première nécessité ont galopé ce jeudi 24 mars sur les marchés de Bunia et dans d’autres centres commerciaux de la province de l'Ituri.

De nombreux habitants paupérisés par la guerre qui persistent depuis quatre ans, s’en plaignent.

Interrogés par Radio Okapi, certains habitants se disent « surpris de constater ce jeudi, une hausse exagérée de certains matériaux de construction ». Un sac du ciment gris par exemple est de passé de 11 dollars americains à 18 voire 20 dollars américains. La barre de fer dont le prix varie habituellement autour de 7 à 9 dollars se négociait ce jeudi à 6 dollars.

L’écart de prix est considérable surtout pour les produits de première nécessité tels que l’huile végétale, le sucre, le sel de cuisine. Un bidon de 20 litres d’huile végétale qui se vendait à au moins 35 dollars se négocie aujourd’hui à 43 dollars. 

Le carburant n'est pas épargné. Son prix également est revu à la hausse, selon les transporteurs. 

Certains commerçants attribuent cette situation à la rareté de produits dans les pays d’importations et à l'insécurité dans la région de l'Ituri.

Ils demandent à cet effet au gouvernement « de trouver des solutions en urgence pour atténuer la souffrance de la population ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner