RDC : les professeurs des universités relancent la grève sèche et généralisée

Le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) annonce qu’il relance la grève sèche et générale à partir de jeudi 24 mars sur toute l’étendue du territoire de la République démocratique du Congo (RDC). Dans un communiqué publié la veille dans la soirée, les professeurs indiquent que « la grève ne sera suspendue qu’apres l’issue heureuse des travaux de la Commission paritaire ». 

Ce communiqué renseigne que la grève sèche et générale sera effective dans tous les établissements d’enseignement supérieur et universitaire publics en RDC. 

« Réunis ce jour en réunion de l’effectivité des promesses d’exécution données par le banc gouvernemental, le RAPUCO a malheureusement observé, et ce, après plusieurs jours de patience et de dépassements des délais, la mauvaise foi du banc gouvernemental. Ceci contre toute la bonne foi naturellement manifestée par le RAPUCO sous toutes ses formes », peut-on lire dans ce communiqué. 

Dans un tweet officiel du ministère de l’ESU daté de mardi 22 mars, le ministre Muhindo Nzangi annonçait le début des travaux de la Commission paritaire entre le gouvernement et le banc syndical du personnel de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) pour le vendredi 25 mars à Kinshasa, au quartier Bibwa, dans la commune de la N’sele. 

Les enseignants des institutions universitaires avaient officiellement suspendu leur mouvement de grève le 2 mars dernier, pour donner la chance aux négociations avec le gouvernement, dans le cadre d’une commission paritaire qui devrait débuter le 7 mars 2022. 

Deux semaines après la suspension de la grève du personnel de l’ESU, le gouvernement ne donnait aucun signal pour le début des travaux et les professeurs réunis au sein du Réseau des Associations des Professeurs des Universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) avaient menacé de manifester jeudi 24 mars 2022 dans les rues, dans le cadre de « toge dans la rue ». 

Le personnel de l’ESU réclame notamment l’amélioration des conditions de vie et de travail. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner