Kinshasa : un moratoire jusqu’au 20 avril accordé aux propriétés bâties et non bâties pour le paiement de l’impôt


Le gouvernement provincial a accordé un moratoire jusqu’au 20 avril prochain pour le paiement de l’impôt sur les propriétés bâties et non bâties dans la ville-province de Kinshasa.
En outre, le taux d’imposition au mètre carré est également revu à la baisse. Ceci ressort d’une rencontre mardi 30 mars entre le Gouverneur de la ville de Kinshasa et une délégation de la Fédération des entreprises du Congo, (FEC).
Le ministre provincial des finances et le responsable de la Direction des recettes de Kinshasa (DGRK) ont également pris part à cette rencontre.

C’est la délégation de la FEC, avec à sa tête, son administrateur délégué, Kimona Bononge, qui a sollicité et obtenu ce moratoire pour tous les assujettis. La date butoir de paiement de cet impôt sur les superficies des propriétés bâties et non bâties dans la ville de Kinshasa était initialement fixée à ce jeudi 31 mars. 

La FEC a également pu obtenir un allègement du taux d'imposition. Le montant au mètre carré sur les superficies a été légèrement revue à la baisse selon les catégories. Un autre arrêté sera signé par le ministre provincial des finances, Jean-Ngoy Mvunzi, afin de tenir compte de ces modifications. 

"Nous avons trouvé un compromis, nous avons poussé l’échéance jusqu’au 20 avril, le temps que le nouvel arrêté que nous allons mettre en place soit publié par le journal officiel et de permettre aussi aux assujettis de s’acquitter de leurs devoirs civiques. On n’a pas débattu sur tout l’arrêté, seulement le taux de quelques superficies non bâties et bâties, parce qu’en son temps avec l’ancien arrêté, on avait presque le même taux partout, mais nous avons différencié maintenant", a induqué l'administrateur délégué de la FEC à cette reunion, Kimona Bononge.

La FEC a, à cette occasion, expliqué au gouverneur les difficultés des opérateurs économiques, issues, en grande partie, de la période de récession liée à la COVID-19 au niveau mondial. 

L'arrêté du ministre provincial des finances fixant le taux de cet impôt a été signé le 1er décembre 2021.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner