Kinshasa : l'ancien premier ministre Adolphe Muzito affirme n'avoir jamais créé la taxe RAM

Le premier ministre honoraire, Adolphe Muzito a rejeté, dimanche 20 février, les allégations selon lesquelles il aurait signé un décret instituant la taxe RAM.

Dans une vidéo, publiée sur les réseaux sociaux, l'initiateur du parti Nouvel Élan, a affirmé que le pouvoir actuel a fait ce qu'il qualifie de « raccordement frauduleux d'un décret qu'il avait signé dans le secteur de télécommunication pour instituer frauduleusement cette taxe ».

D'après lui, la taxe RAM est anticonstitutionnelle tandis que, lui avait créé un revenu sur prestation:

«Ce que moi j'ai créé c'est un revenu sur prestation, il a trois rubriques. C'est l’ARPTC qui est l'autorité de régulation de la poste et télécommunication qui preste en faveur des sociétés de communication qui lui demande des services et qui sont facturés  par l’ARPTC pour ces prestations-là. Mais ce que, eux ont fait c'est un impôt parce que c’est prélevé sans autorisation, sans contrepartie sur les revenus des consommateurs».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner