Beni : plus de 2000 ménages de déplacés de guerre vivent sans assistance à Oicha

Deux mille deux cent vingt-huit ménages de déplacés de guerre qui ont trouvé refuge à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu) vivent sans assistance depuis le mois de janvier dernier. Le bourgmestre de cette commune rurale, Nicolas Kikuku, qui a livré cette information samedi 2 avril, indique que ces personnes sont venues de l’Ituri et de certaines agglomérations du territoire de Beni notamment Watalinga et Beu-Manyama.

« Pour le moment Oicha a une population additionnelle. Point n’est besoin de rappeler les statistiques. Dans les familles d’accueil depuis le mois de janvier jusqu’ en mars, nous avons 2208. Ça, ce sont des ménages qui sont au moins accueillis par la population de Oicha », a-t-il affirmé.

Selon lui, 193 autres ménages sont recensés dans d’autres sites, et constitue « une charge qui demande une assistance. »

Nicolas Kikuku plaide auprès des partenaires du gouvernement, pour une assistance multiforme en faveur de ces déplacés dont la plupart vivent dans des familles d’accueil.

« Nous sommes en train de mener le plaidoyer aux partenaires de notre gouvernement. Nous sommes contents de voir les autorités de sécurité se démener pour que la paix revienne. Malgré cela, les besoins restent.  Puisque vous savez que ces déplacés ont besoin maintenant des abris, donc il faut avoir les endroits où on peut les abriter. Il y a aussi le besoin en Food donc la nourriture. Il y a aussi le besoin en éducation, il y a aussi le besoin psycho-social. Voilà autant des besoins que nous pouvons montrer sans oublier les soins médicaux qui est là aussi », a poursuivi le bourgmestre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner