Justice : à quelles sanctions on s’expose en cas d’un discours de haine ?

La nation congolaise continue d’assister à la propagation de discours de haine et d’incitation à l’hostilité, avec le risque de tensions et de violences ethniques et politiques généralisées », selon un communiqué du Conseil des Nations unies des droits de l’homme publié le 29 mars dernier. Cette structure estime que le projet de loi Sakata contre le tribalisme, le racisme et la xénophobie, qui a été inscrit pour discussion à l’Assemblée nationale, est une bonne étape à l’élaboration d’une loi contre la haine et le tribalisme en RDC. - A quelles sanctions on s’expose en cas d’un discours de haine ?

Jody Nkashama s’entretient sur ce sujet avec Jean Claude Katende, président de l’Association Africaine de défense des droits de l’homme (AZADHO).  

Honorable Léon Mondole, président de la Commission socioculturelle à l’Assemblée nationale a aussi pris part à cet entretien.

/sites/default/files/2022-04/04042022-a-quelles-sanctions-on-s-expose-en-cas-d-un-discours-de-haine-54_minutes_26_secondes.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner