Lubero: plus de 2500 déplacés sans assistance à Kamandi (société civile)

Plus de deux mille cinq cents ménages de déplacés vivant à Kamandi dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) sont toujours sans assistance, rapporte la société civile de ce territoire.

Dans une interview à Radio Okapi, jeudi 7 avril, le président de cette structure citoyenne, Samy Sakumi, plaide pour une solution urgente. Selon lui, cette situation dure depuis plusieurs mois.

Il a indiqué que ces déplacés ont besoin de vivres, d’habits et d’autres biens de première nécessité. Ils sont majoritairement venus du territoire voisin de Walikale où ils avaient fui les affrontements répétitifs entre les groupes rebelles NDC Rénové de Guidon et AFPP/AP de Kabido. 

Selon Samy Sakumi, d'autres  familles  ont fuient l’activisme d’un groupe Mai-Mai non identifié qui contrôle plusieurs villages. Il a ajouté que parmi  ces déplacés, mille-cinq cent-quatre-vingt-huit ménages sont à Kamandi-Gite et près de mille autres à Kamandi-Lac.

Le président de la société civile de Lubero précise que, jusque-là, ces déplacés ne bénéficient que d’une assistance en médicaments venant de l’ONG MEDAIR.

L’administrateur de Lubero, colonel Alain Kiwewa, a indiqué qu’il « va prendre langue avec le gouverneur de province pour trouver une solution à ce problème ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner