Ituri : 10 combattants Adf tués à Kambayi dans une offensive de l’armée

Dix rebelles des ADF ont été tués dans une offensive des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC), mardi 12 avril au village Kandoyi, situé à 11 kilomètres de Komanda sur l’axe Mambasa-Kisangani (Ituri).

Des sources sécuritaires rapportent que c’était après deux jours de combats intenses entre l’armée et ces rebelles.

Lundi 11 avril les FARDC ont lancé cette offensive pour empêcher l’avancée de l’ADF qui voulait se réorganiser dans la forêt après avoir été pourchassé par les FARDC au village de Shauri-moya le week-end dernier.

Le village Kandoyi et ses périphéries sont à ce jour libérés des ADF, rassure le commandant des opérations des FARDC à Komanda, le Général Joseph Mugisa.

Hormis les dix ADF tués, le général Joseph Mugisa annonce que, plusieurs armes et munitions de l’ennemi ont également été récupérées.

Libération d’otages

Cette opération de l’armée a permis la libération de treize otages des ADF. Il s’agit de neuf enfants, trois femmes et un homme qui étaient en captivité depuis plusieurs semaines.

La société civile salue cet exploit de l'armée. Cette structure citoyenne souhaite toutefois que les opérations militaires soient intensifiées dans d'autres villages du territoire d’Irumu, où ces rebelles ont intensifié leurs attaques contre des civils.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner