Lutte contre la COVID-19 en RDC : coup d’envoi de la campagne de vaccination accélérée à Kinshasa

La campagne de vaccination accélérée contre la COVID-19 démarre ce jeudi 14 avril à Kinshasa. Prévue jusqu’au 20 avril prochain, elle cible toute personne âgée de 18 ans et plus.  

Selon l’antenne provinciale du Programme élargi de vaccination (PEV), qui l’organise avec ses partenaires, le but est de minimiser l’impact d’une probable cinquième vague de cette pandémie en RDC. 

« C’est vrai, pendant cette période il n’y a pas assez de cas, mais on se prépare déjà à une nouvelle vague, puisque déjà en Europe la maladie a repris. Deuxièmement, avec la vaccination de routine, la RDC et la ville province de Kinshasa aussi, nous sommes à moins d’1% de personnes vaccinées », a fait savoir le coordonnateur du PEV à Kinshasa, Dr Eddy Makengo. 

Il a indiqué que le PEV va déployer les équipes d’abord dans la plupart de centres de santé qui vaccinent, pour une stratégie fixe.  

« Les relais communautaires seront dans la communauté pour orienter la population vers les centres de santé. Nous allons aussi déployer les équipes en stratégie avancée », a expliqué Dr Eddy Makengo. 

Il précise que pendant une période de deux à trois jours, l’équipe de vaccinateurs sera dans un endroit, et après avoir vacciné un rayon donné, elle va se déplacer vers un autre site.  

« C’est la stratégie mobile où nous allons déployer des équipes mobiles à travers les grands ronds-points, les endroits très fréquentés, dans certaines Eglises et même dans certaines entreprises », a ajouté Dr Makengo. 

Selon lui, le PEV détient 4 types de vaccins et chacun est libre de faire son choix : 

« Nous avons Johnson -Johnson qui se donne à une dose. Nous avons les vaccins qui se donnent à deux doses, notamment Moderna, Pfizer et Sinovac. » 

Il invite les personnes qui vont opter pour la deuxième dose à se présenter un mois après avoir reçu la première dose pour la suite du processus. 

« Quand quelqu’un reçoit la première dose, un mois après, il est obligé de venir [prendre sa deuxième dose]. Raison pour laquelle cette campagne aura deux phases : la première phase du 14 au 20 avril et la deuxième phase va se faire au mois de mai », a poursuivi Dr Eddy Makengo. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner