Nord-Kivu : plus de 70 patrouilles des combats menées par la Force de la MONUSCO pour assurer la protection des civils

 Le secteur central de la Force de la MONUSCO a mené 77 opérations entre le 6 et le 9 avril dernier, entre autres dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). 

 L’objectif, selon le porte-parole du secteur, le major Sachin Khokhar est d’assurer la protection des civils dans les lieux touchés par l’activisme et attaques les groupes armés. Les opérations qui comprennent notamment, les patrouilles des combats et rencontres avec les populations, visent aussi à se rendre compte de la situation des personnes déplacées dans ces zones, afin de bien assurer leur protection. 

 Ce bilan a été présenté au cours d’un point de presse, le mardi 12 avril à Goma par le porte-parole du secteur : 

 « Le secteur centre a effectué les missions de déploiement de combat statique, les patrouilles de longue portée, les réunions sécuritaires et celles d’engagements clés avec les leaders locaux, les patrouilles conjointes et missions héliportées depuis le 6 avril jusqu’à ce jour. Toutes ces missions-là visaient à anticiper les préoccupations de protection des civils, surveiller et évaluer la situation sécuritaire dans la région, ainsi que renforcer la confiance des populations locales aux casques bleues, là où le secteur vue la présence des rebelles du M23, le secteur a mené les patrouilles de domination de terrain, blindées et motorisées. Parce que les civils ne doivent pas être victimes des bavures commises par les deux parties qui s’affrontent, des forces gouvernementales ou les éléments de rebelles », a indiqué le major Sachin Khokhar. 

 Il a ajouté :  

« Nous sommes les partenaires avec nos amis de FARDC, de la PNC et ceux de l’ANR et d’autres structures sécuritaires. Souvent pendant la semaine, il y a des réunions organisées pour au moins parler de la sécurité, mais aussi établir le système de partage des informations et les alertes précoces sur des situations qui menacent les civils. Renforcer la confiance de la population aux casques bleus de la MONUSCO », a-t-il précisé. 

 Parallèlement à ces opérations militaires, plusieurs autres activités ont été réalisées, en faveur des populations civiles dans ces zones instables, pendant cette période, par différentes sections substantives de la MONUSCO. Notamment, les Affaires civiles, les Affaires politiques, la Police des Nations Unies (UNPOL) ainsi que et la section de Protection de l’enfant… 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner