Equateur : l'aménagement du territoire au centre d'une table ronde à Mbandaka

Une table ronde sur l’aménagement du territoire de l’Equateur s’est ouverte vendredi 15 avril à Mbandaka, chef-lieu de cette province. A l’initiative de l’organisation Groupe d’action pour sauver l’homme et son environnement (GASHE), cette rencontre de deux jours réuni les acteurs de plusieurs secteurs. 

Cette table ronde s’est tient dans le cadre du Programme intégré REDD+ (PIRED) et celui de la planification de l’aménagement du territoire (PATEQ), avec l’appui de Rain Fondation Norvège(RFN) et de la NICFI. 

Selon les organisateurs, la première édition de cette table ronde vise à mobiliser les différents acteurs à faire un état des lieux du processus de l’aménagement du territoire à l’Equateur. L’avantage est de s’imprégner du processus et d’en faciliter la conduite harmonieuse sur le terrain. Il est également question de renforcer les capacités des parties prenantes, tant au niveau provincial que de la communauté.  

Les participants, dont une cinquantaine d’acteurs étatiques et non-étatiques, vont établir ensemble un bilan global d’avancement du processus, ainsi que les différentes réalisations à ce jour. 

Joe-Black Ingila, animateur communautaire du GASHE, a donné quelques points sur l’état des lieux des réalisations déjà faites pour l’aménagement du territoire à l’Equateur : 

« Avec la RFN nous avons déjà élaboré le plan simple d’aménagement du territoire du groupement Ngele, dans le territoire de Lukolela. Et dans le cadre du projet PIREDD, avec la composante aménagement du territoire, nous avons six plans simples d’aménagement du territoire déjà élaborés, dans le Secteur des Elanga,[ Territoire de Bikoro]. Comme ça, quand chaque Secteur a son espace, et qu’il n’existe pas de superposition, pas de conflit foncier, c’est en ce moment-là qu’il y a un développement qui arrive. Voilà que l’économie de la province va être boostée ».  

Au cours de cette table ronde, les participants devront, entre autres, se familiariser avec les différents textes règlementaires et les outils liés à l’aménagement du territoire. Ce samedi 16 avril, à l’issue des travaux en groupes et avant la clôture, il sera question de tirer des leçons constructives des expériences sur terrain, ont indiqués les organisateurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner