Ituri : plus de 3000 orpailleurs déguerpis du site minier de Ngunga

La société Mungwalu Gold Mining (MGM) a déguerpi, vendredi 22 avril, plus de trois mille orpailleurs du site minier de Ngunga, dans la commune rurale de Mungwalu, en territoire de Djugu (Ituri).

Selon les responsables de cette société minière, cette décision vise à lutter contre l’exploitation clandestine des minerais, longtemps décriée par les autorités dans ce gisement. 

C’est depuis le début de ce mois d’avril que les gestionnaires de cette l’entreprise ont demandé aux orpailleurs de quitter le site minier de Ngunga à 7 kilomètres de Mungwalu-centre.

Une mesure que contestent ces exploitants artisanaux.  

Ils affirment, de leur côté, n'avoir que cette activité qui leur permet de subvenir aux besoins de leurs familles.

Ces orpailleurs accusent également cette société d’exploiter les minerais sans respect du cahier de charges, ni des retombées économiques pour la population, tel que le recommande le code minier.  

La société civile locale qui soutient le point de vue de ces exploitants artisanaux invite les autorités à trouver des solutions à ce problème pour éviter le pire.

« Fermer ce site, c’est créer de l’insécurité. Ceux qui portaient des armes se sont créé des emplois que la société était incapable de créer. Aujourd’hui, ces exploitants sont contraints de quitter là où ils trouvaient l’argent pour survivre. Qu’est-ce qu’on veut qu’ils deviennent », s’interroge le président de la société civile de Mungwalu, Cherubin Kukundilawa.

En réaction, les responsables de Mungwalu Gold Mining indiquent que cette mesure entre dans le cadre de l'assainissement du secteur minier à travers la lutte contre l’exploitation illicite des minerais dans sa zone d’exclusion.

Ce qui, indique son porte-parole, Esperance Mamba, a poussé l’entreprise MGM à reprendre le contrôle de ce site. 

Le bourgmestre de la commune rurale de Mungwalu, Jean-Pierre Bikilisende affirme avoir convoqué une réunion de sécurité pour apaiser les tensions et ramener une bonne collaboration entre les deux parties.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner