Kasaï-Oriental : la police appelée à l’apolitisme à l’approche de l’élection des gouverneurs

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise intérimaire a recommandé, samedi 23 avril à Mbuji-Mayi, ses éléments d’être « apolitiques et de maintenir la discipline ».

Le commissaire supérieur principal Paul Lukandula dit avoir fait cette recommandation en marge de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs, prévue le 6 mai prochain.

« Il fallait prévenir les policiers qu’ils sachent que nous avons un travail que nous ne devons pas céder parce l’oncle, la tante, ou le petit-frère, le grand-frère est candidat. Peut-être il ne sera pas élu, le policier n’a pas droit de manifester ses mécontentements, ni moins manifester son appartenance à son frère, ou son oncle, bien qu’il soit candidat. Nous, notre parti politique, c’est la police » a-t-il averti sur les ondes des médias.

Cet officier supérieur de la PNC a cependant rappelé qu’ils ont trois missions.

« La première mission est ordinaire, la deuxième est extraordinaire alors que la troisième est spéciale. Dans le même ordre d’idée, j’ai parlé aussi de la discipline. C’est seule la discipline qui est la mère des toutes armées » a poursuivi le commissaire supérieur principal Paul Lukandula. 

Il a par ailleurs demandé à la population d’être loin du périmètre de l’Assemblée provinciale le jour de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs du Kasaï-Oriental.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner