Assemblée nationale : Controverse autour de la question sur le cumul de mandat

L'interdiction du cumul de mandat ou la désignation des membres de famille à la chaine de suppléance aux législatives ou sénatoriale divise, depuis quelques jours, les députés nationaux.

Si les élus membres du G13 déplorent cette pratique, les députés concernés la soutiennent.

« Il n’est pas normal qu’un seul individu se porte candidat à la fois aux législatives nationales et provinciales. C’est ça que nous voulons interdire pour ramener l’élection à un niveau plus compétitif possible » a déclaré, André Claudel Lubaya, membre du G13, plate-forme ayant proposé la réforme de la loi électorale.

Le député Jacque Djoli, un des membres de cette plate-forme, appui de son côté que, le mandat électif relève de l’intérêt public et ne devrait pas être légué aux membres de famille comme un héritage familial.

« Nous ne pouvons pas installer une République de type familiale. Nous devons éviter de transformer la république d’une sorte de monarchie familiale comme un droit privé sous couvert des suppléants », a indiqué cet élu de Boende, province de la Tshuapa.

Pour le G13, cette disposition permettra à la RDC de moraliser la vie politique en empêchant que toutes les responsabilités de gouvernance du pays soient prises en otage par quelques familles bien positionnées.

Une démarche que désapprouvent certains élus.

« Si vous interdisez aux membres de famille d’être des suppléants, mais pourquoi ils sont candidats ? La constitution dit dans l’article 13, qu’on ne peut pas discriminer quelqu’un en raison de son appartenance familiale etc… », a soutenu Alphonse Ngoy Kasandji. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner