Massacre à Massisi : l'armée rassure la population locale


L'armée rassure la population que toutes les dispositions sont mises en place pour renforcer la sécurité dans la région de Massisi en Ituri, afin d’éviter d’autres tueries de civils. Elle le fait savoir dans un communiqué publié ce lundi 9 mai à Bunia. 

La communication des FARDC intervient après l’attaque survenue dimanche 8 mai dans la localité de Massisi à 92 km au nord-ouest de Bunia dans le territoire de Djugu.

Elle indique que ce drame est dû à une dispute entre les groupes armés Zaïre et CODECO pour le contrôle de site minier situé au Camp Blanket dans la localité de Massisi.

De nombreux civils, qui se sont retrouvés pris en tenailles entre les feux de ces deux milices, ont perdu la vie lors de ces affrontements, indique le communiqué des FARDC.

L’armée, qui ne donne pas de bilan de cette attaque, appelle la population à se désolidariser des groupes armés et à faire confiance aux forces de sécurité. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner