Butembo : 8 cas d'assassinats enregistrés à Bulengera, en trois mois

Huit cas d’assassinats sont enregistrés, depuis février dernier, dans la commune de Bulengera, à Butembo (Nord-Kivu).

Le dernier cas remonte à la nuit du vendredi 13 au samedi 14 mai, rapporte le président de société civile communale.

« La victime était un père de famille. C’est vers minuit que des bandits armés ont assiégé son domicile. Ils ont pénétré par force à l’intérieur après avoir défoncé la porte d’entrée. Sans autre forme de procès, ces hommes lui ont tiré dessus. La victime a reçu six balles dans le corps », a témoigné John Kameta.

Ce dernier affirme qu’il s’agirait d’un « acte prémédité » car, aussitôt après leur forfait ces bourreaux se sont volatilisés dans la nature sans rien prendre au domicile de leur victime.

John Kameta estime que, la proximité de la commune de Bulengera de la chefferie de Bashu, en territoire de Beni, en proie aux groupes armés, serait l’une des raisons à la base de cette recrudescence d’insécurité dans cette municipalité.

« D’autre part, la présence du camp militaire en plein quartier résidentiel où des militaires incontrôlés seraient pointés comme auteurs de l’insécurité », a-t-il ajouté.

De son côté, le commandant des FARDC à Butembo, Epape Mozebo Masebi, appelle la société à dénoncer les soldats qui seraient à la base de l’insécurité mêmes ceux qui habitent en dehors du camp.

Le commandant urbain de la PNC, le commissaire supérieur principal Polo Ngoma atteribue ces cas d’assassinats aux règlements de compte, liés aux différents conflits fonciers.

Il appelle en outre la population à la vigilance et à faire confiance à la justice au lieu de se faire justice.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner