Ituri : des attaques des ADF font environ 20 morts, en une semaine, à Djugu (Société civile)

La société civile de l’Ituri a avancé, dimanche 15 mai, le bilan de 20 personnes décédées à la suite des attaques des ADF, en l’espace d’une semaine, en territoire de Djugu.

L’ONG Convention pour le respect des droits humains (CRDH) confirme ce bilan de 20 morts dont cinq ont été calcinés et l’incendie de 21 motos.

Selon la même source, les dépouilles de certaines victimes ont été acheminées au Nord-Kivu et d’autres sont abandonnées dans la forêt.

Pour sa part, la société civile de Walesse Vonkutu, au groupement Bandavilenga, atteste la recrudescence de l’insécurité, depuis une semaine, le long de l’axe Komanda-Luna.

Des rebelles ADF ont été observés vendredi dernier vers la colline de Nduma proche de Bwanasura et samedi à Idohu sur la RN4, indiquent cette structure citoyenne.

La présence de ces rebelles a créé la psychose dans le milieu.

Ce qui a poussé de nombreuses familles à se concentrer aux alentours des positions des FARDC.

La société de l’Ituri et les ONG de cette contrée demandent à l'armée de poursuivre les opérations militaires pour assurer la sécurité de la population des villages sur l’axe Komanda-Luna.

Radio Okapi n’a pas encore eu la réaction des autorités des FARDC sur cette question.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner