Kongo-Central : inauguration de la première morgue publique à l'hôpital général de référence de Seke Banza

L'hôpital général de référence de Seke Banza en territoire portant le même nom, dans la province du Kongo-Central,   a désormais  sa propre morgue publique.  Cette chambre moderne de conservation des dépouilles a été  construite sur fonds du gouvernement provincial.

Son inauguration a eu lieu samedi 14 mai par le gouverneur  intérimaire de la province,  Justin  Luemba Makoso, en présence des plusieurs personnalités dont les élus de Seke Banza.

 Cette morgue érigée dans l'enceinte même de l'hôpital général de référence de Seke Banza a une capacité de conservation de 50 corps. Elle est dotée d'un groupe électrogène d'une grande capacité  pour faire face aux éventuelles coupures de l’électricité.

Financés par le gouvernement provincial du Kongo-Central, les travaux de construction exécutés par l'entreprise de construction Makaya Lezi fils ont été lancés en août 2019.

 Avant l’inauguration de cette morgue, la population acheminait  les cadavres aux morgues privées de la cité d’Inga et de  Kinzau Mvuete, situées respectivement à 22 et 35 kilomètres.

 À en croire l’administrateur du territoire de Seke Bana, Ferdinand Ndunga, la mise en service de cette infrastructure vient mettre fin aux difficultés qu'éprouvaient les habitants du chef-lieu du territoire de Seke Banza et ceux des villages environnants pour la conservation des dépouilles de leurs proches.

Pour que cette morgue soit au service de tous les habitants de Seke Banza,  Louise Ndulu, élue de Seke Banza, qui a pris part à cette cérémonie, plaide pour la réhabilitation des routes reliant le chef-lieu du territoire de Sekebanza où se situe la morgue et tous les secteurs, car elles sont  fortement délabrées.

Le gouverneur intérimaire a aussi,  au cours de la même journée,  remis à la population,  le tronçon Kinzau Mvuete-Seke Banza, long de 22 kilomètres  après sa réhabilitation par le gouvernement provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner