Beni : réquisitoire allant d’une année à la prison à vie contre 16 présumés ADF

Le ministère public a requis, mardi 24 mai, les peines allant d’une année à la prison à vie contre 16 présumés ADF et leurs complices, à Beni (Nord-Kivu).

Ces prévenus sont poursuivis devant le Tribunal militaire de Beni pour « assassinat, terrorisme et participation à un mouvement insurrectionnel ».

Ces suspects sont accusés de meurtres de deux imams et d’un fidèle musulman l’année dernière dans cette ville du Nord-Kivu.

L’avocat de la communauté islamique du Congo (COMICO) récuse les déclarations de l’un des prévenus, qui accuse les deux imams tués d’avoir « reçu 50 000 USD entres les mains des ADF pour financer des campagnes de conversion des jeunes musulmans à l’idéologie des ADF ».

Dans sa plaidoirie, il a sollicité la « condamnation de tous les prévenus, solidairement avec l’Etat congolais.

Il propose qu’une somme d’un million USD de dommages et intérêts » soit payée à la COMICO pour le préjudice subi.

L’avocat de la partie civile estime que l’Etat congolais devra être condamné pour négligence au sujet de la sécurité du Sheikh Ali Amini Ousmane, alors qu’il recevait des menaces de mort.

Le ministère public a lui demandé au Tribunal de se désolidariser avec l’Etat congolais dans cette cause et de déclarer cette demande de la COMICO, non fondée.

Cet organe de la loi a plutôt demandé au Tribunal de condamner tous les prévenus pour « participation à un mouvement insurrectionnel ».

Pour quatre prévenus, il a souhaité qu’ils soient reconnus coupables de « terrorisme et d’assassinat ». Il a ainsi requis des peines allant d’une année à la prison à perpétuité.

La prochaine audience est prévue le 31 mai prochain.

Elle va concerner la poursuite des plaidoiries des avocats de la défense et la clôture des débats.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner