Kinshasa : une enquête de l’Assemblée provinciale note la spoliation du site Tshangu I

Un rapport d’enquête de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a noté, mardi 31 mai, la spoliation du site Tshang I, dans la commune de Masina.

Ce document s’étonne que ce terrain réservé aux activités agricoles soit lotis par des personnes, en violation de la loi.

Ce site, selon ce rapport, est disputé par trois personnes, à savoir : un homme, un maraicher et une enseignante.

Ce rapport établit que dans la partie sous la gestion de l’enseignante, plusieurs habitations privées sont déjà loties avec la complicité de l’Inspection urbaine du développement rural.

« Ces spoliations sont évolutives et si les mesures ne sont pas prises, le site risque d’être détourné de sa destination », note ce document.

Cette mission parlementaire recommande la suspension de personnes ayant spolié le site Tshangu I dont le chef de l’Inspection urbaine du développement rural.

« Il faut démanteler le réseau des spoliateurs et traduire en justice les auteurs et complices de spoliation du site Tshangu et la mise en place d’une politique publique provinciale pour un encadrement optimal des maraichers », ajoute-elle.

Ce rapport d’enquête recommande en outre à l’Assemblée provinciale de créer une Commission interministérielle composée des ministres provinciaux du Développement rural, de l’Agriculture et des Affaires foncières afin de statuer sur ce dossier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner