Kongo-Central : poursuite de la grève des enseignants des écoles publiques de Luozi

Les enseignants du territoire de Luozi observent un arrêt de travail depuis lundi dernier, a indiqué vendredi 3 juin l'inspecteur itinérant de l'EPST/Luozi 1, Touré Mademvo. Selon lui, ils refusent la délocalisation de leur paie d’Equity-BCDC à ECOBANK, et réclament également le payement de leurs salaires de deux mois. Il déplore cette grève qui intervient en cette période cruciale où les enfants affrontent plusieurs examens de fin d'année.

Les élèves du primaire, en pleine période des interrogations, tout en se préparant à affronter les examens de fin d'année, sont malheureusement en train de passer leurs journées à la maison.

Ceux du secondaire, qui devraient avoir actuellement des séances de révision pour bien préparer ces mêmes épreuves, subissent le même sort depuis le 30 mai dernier.

Depuis le début de ce mouvement de grève les enseignants se rassemblent de 8h heures à 13 h sous les acacias situés devant le bâtiment du territoire, où ils manifestent en chantant.

Ils ont deux revendications : le retour de leur paie à Equity BCDC et le payement de leurs salaires des mois d'avril et de mai.

Certains accusent un groupe de syndicalistes d’avoir, avec le soutien des autorités locales, retiré d’une manière illicite à Equity BCDC la tâche de payer les enseignants afin de la confier à ECOBANK. 

Ils préfèrent Equity BCDC, car disposant d’agences fixes dans leur entité, où ECOBANK n’est pas opérationnelle. 

Contacté par Radio Okapi, le directeur de la province éducationnelle Kongo-Central 2, Tshisekedi Kabasele, se dit conscient de cette situation. Selon lui, l'argent destiné à leur paie qui se trouvait chez ECOBANK est déjà renvoyé chez Equity BCDC. « Donc, dans deux jours, la solution à ces deux revendications sera trouvée », a-t-il promis.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner