Maniema : la population appelle à la réhabilitation de l’abattoir de Kalima

La population de la commune rurale de Kalima, en territoire de Pangi (Maniema) appelle l’autorité provinciale à réhabiliter leur abattoir d’animaux.

Elle se plaint du fait que cet établissement manque de système de canalisation et d’équipements pouvant permettre l’égorgement des bêtes.

Un des habitants de Kalima, Kandolo Mutuza, explique que les animaux y sont abattus par terre et que les déchets internes sont éparpillés, favorisant des odeurs nauséabondes, cause de diverses maladies :

« Je suis préoccupé par la dégradation de l'aire d'abattage de notre milieu qui devient insupportable et commence à favoriser des maladies. Au moment où je vous parle, les animaux sont abattus par terre, le sang et autres déchets internes stagnent de part et d'autre de la route ».

En janvier dernier, la commune rurale de Kalima avait été coupée du reste du Maniema après l’effondrement du pont Rutchurukuru, suite à une forte pluie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner