Assemblée provinciale de Kinshasa : personnel et députés réclament trois mois d’arriérés de salaire

Les agents et les députés de l'assemblée provinciale de Kinshasa ont fait un sit-in, lundi 6 juin, devant le bâtiment du ministère des finances à Kinshasa pour réclamer trois mois d’arriérés de leur salaire. Ces revendications concernent les mois de février, mars et mai 2022.

Ils accusent le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, de faire preuve de mauvaise foi, car selon eux, les assemblées provinciales de toutes les provinces ont déjà été payées, à l’exception de celle de Kinshasa.

Sur le lieu de la manifestation, ces agents ont déclarés que leurs revendications ne prendront fin que si le ministre donne une réponse favorable à leur requête.

« Nous sommes venus réclamer nos frais de fonctionnement, les émoluments des députés et tous les avantages qui font que l’assemblée provinciale puisse fonctionner de manière rationnelle. Un ministre tout puissant refuse de payer les avantages destinés à l’assemblée provinciale de Kinshasa; mais curieusement, les mêmes avantages ont été payés aux assemblées d’autres provinces. Que le ministre des Finances nous donne les raisons de son refus (…)», a déclaré Joachim Mongu, conseiller socioculturel à l'assemblée provinciale de Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner