RDC : des politiciens congolais attentent du roi belge la concrétisation de ses promesses

Quelques acteurs politiques de la RDC ont salué, mercredi 8 juin, le « discours sincère » du roi belge Philippe, tenu à l’esplanade du Palais du peuple, à Kinshasa.

Cependant, ils l’invitent à traduire ses promesses en actes concrets.

Au cours de son allocution, le roi Philippe a réaffirmé au peuple congolais l’affection et l’amitié de la Belgique envers la RDC.

Il a soutenu la préservation de l’intégrité territoriale de la RDC, en rappelant le combat de Lumumba pour l’unité de ce pays.

« L’insécurité dans l’Est de la RDC ne peut plus perdurer », a souligné le roi Philippe.

Le Premier vice-président de l’Assemblée nationale, André Mbata, estime qu’il s’agit-là d’une promesse faite au peuple congolais.

Selon lui, celui-ci « attend maintenant voir comment la Belgique va pouvoir accompagner les promesses qui viennent d’être faites officiellement par Sa Majesté le Roi ».

RDC : le Roi belge Philippe réaffirme ses « plus profonds regrets » pour les exactions de la colonisation

Pour André Mbata, le peuple congolais « espère que la Belgique va le soutenir notamment dans la lutte contre la pauvreté, contre le sous-développement. Et aussi, dans ce type de conflit-notre pays est victime d’une agression armée, notre pays voudrait que la Belgique s’investisse réellement pour que la paix reviennent dans la partie Est».

Même son de cloche de la part de la députée nationale Marie-Ange Lukiana : « Nous avons suivi le message du Roi. Il a dit que la RDC est le partenaire le plus privilégié pour la Belgique en Afrique. Nous pensons que cela va renforcer la concrétisation de cette vision-là. En tout cas, nous avons senti que le roi était sincère et ce n’était pas seulement une action de diplomatie ; mais que réellement, il croit au bien fait du partenariat ».

Candidat malheureux à la présidentielle 2018, Noel Tshiani a lui aussi salué le soutien du roi des Belges à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de la RDC.

« Au-delà du discours, il sera très utile et apprécié d’engager l’armée belge aux côtés des FARDC pour combattre l’armée rwandaise déguisée en rebelles terroristes du M23 », a-t-il souligné sur son compte Tweeter. 

Pour sa part, le coordonnateur de la Dynamique pour une sortie de Crise (Dysoc), Jean-Pierre Lisanga demande à Bruxelles une réparation sur la mort de Patrice-Emery Lumumba, premier Premier ministre de la RDC.

Il recommande entre autres à la Belgique de restituer « la précieuse dent de notre héros national qui figure parmi les éléments du contentieux belgo-congolais ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner