Insécurité à Beni : 9 personnes tuées à l’espace d’un mois à Bashu

Neuf personnes sont mortes, deux blessées et une trentaine autres portées disparues, à l’espace d’un mois, dans la chefferie de Bashu, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le Conseil local de la jeunesse du territoire de Beni a livré ce bilan, dans une déclaration, faite lundi 6 juin, devant les médias.

Cette structure attribue cette insécurité à l'activisme des groupes armés qui écument cette partie du Nord-Kivu.

Selon cette structure des jeunes, cette situation touche tous les groupements de la chefferie de Bashu : Isale-Bulambo, Masiki Kalonge, Malio et Isale-Vuhovi.

Au cours de la même période, cette organisation des jeunes dit avoir documenté 4 attaques armées contre des positions des FARDC, l’incendie des maisons ainsi que des biens emportés par ces assaillants.

Ce conseil de la jeunesse recommande au gouvernement de renforcer les effectifs militaires et policiers dans cette zone, en leur dotant plus des moyens logistiques.

Ces jeunes recommandent aux autorités locales de renforcer le mécanisme de résolution pacifique des conflits. 

Ils invitent par ailleurs la population à collaborer avec les forces de sécurité et exhortent les miliciens à adhérer au processus de paix à travers le PDDRC-S.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner