Uvira : les déplacés de Bwegera appellent le gouvernement à assurer leur sécurité


Les déplacés internes de Bwegera, dans la plaine de la Ruzizi, en territoire d’Uvira (Sud-Kivu) demandent au gouvernement congolais d’assurer leur sécurité. Leur porte-parole, Lazare Migabo Nyirimwanga, a indiqué, jeudi 9 juin, que ces personnes veulent aussi retourner dans leurs milieux respectifs d’origine des hauts et moyens plateaux de la chefferie de Bafuliiru. 

« La situation aujourd'hui est calme. Nous sommes bien protégés. Nous vivons en terme et en cohésion avec la population locale. Mais nous avons du mal à trouver de la nourriture et à nous faire soigner. Nous avons maintenant besoin de regagner nos villages », a déclaré Lazare Migabo, lors d’un atelier d’évaluation organisée par la MONUSCO sur la situation des déplacés internes de Bwegera. 

Il a ajouté qu’à Rurambo, la situation sécuritaire est calme parce que ceux qui sont repartis là-bas sont rassurés par la présence de la MONUSCO. 

« Nous qui sommes restés, nous nous sentons maintenant que nous pouvons retourner aussi si le gouvernement assure notre sécurité. Chez nous, nous pouvons cultiver les champs », a poursuivi M. Migabo, qui évalue « à plus de 50% la cohésion sociale entre eux et les communautés locales à Bwegera. » 

Près de 200 ménages sont restés disséminés dans la plaine de la Ruzizi après le retour la semaine dernière de 500 autres ménages vers Rurambo. Ces déplacés de Bwegera disent mener une vie difficile dans la zone d’accueil, privés de toute assistance. 

« Des cas d’insécurité ne peuvent pas manquer ici et là dans notre zone de retour, mais nous demandons à l’Etat congolais de faire un effort pour qu’il y ait la sécurité là où nous allons retourner. Certains parmi nous rentreront à Katobo, d’autres à Bijombo et à Bibokoboko. Et ceux de Rurambo qui sont restés ici retourneront dans leur village. Chacun va regagner son village d’origine », a indiqué le porte-parole de ces déplacés internes, Lazare Migabo Nyirimwanga. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner