Butembo : l'UNPOL appelle au respect des droits de l’enfant


La police de la MONUSCO (UNPOL)/Butembo a appelé mercredi 15 juin au respect des droits de l’enfant dans toutes les circonstances de la vie.

Le chef des officiers chargés du genre et protection de l’enfant au sein de UNPOL/Butembo, Aleza Eyana, a lancé ce message à Radio Okapi, à l’occasion de la journée de l’enfant africain jeudi 16 juin.

Elle rapporte que de nombreux enfants sont victimes de violation de leurs droits dans la région de Beni – Lubero, à cause du contexte sécuritaire :

"Puisque nous sommes au Congo, l’article 13 de la loi sur la protection de l’enfant a énuméré quatre droits principaux. Les droits à la survie, les droits à la protection, les droits au développement et les droits à la participation des enfants. Il y a beaucoup de choses qui ont été faites dans ce sens, mais il reste encore beaucoup à faire. Parce qu’il y a beaucoup d’enfant qui ne vont pas à l’école, que nous trouvons dans les rues, il y a beaucoup d’enfants jetés par leurs mamans. Tout dernièrement il y a un enfant abandonné dans la commune de Bulengera, etc."

D'après elle, iI y a des parents quand ils veulent sanctionner leurs enfants, ça va au-delà de l’éducation et devient de la maltraitance des enfants :

"Nous faisons appel aux parents, éducateurs, à tout le monde de respecter les droits de l’enfant. Être orphelin ne veut pas dire qu’on a plus des droits, on a juste perdu un ou les deux parents. Mais on a toujours le droit de vivre, à la santé, droit d’aller à l’école et tout le reste, même le droit de vivre dans une famille. C’est pourquoi ils doivent être placés quelque part, une famille qui peut prendre soin d’eux, ou bien dans un orphelinat".  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner