Lomami : meurtre de l’inspecteur provincial du travail

L’inspecteur provincial du travail de la province de Lomami a été abattu, mercredi 6 juillet, au village Mwembia, dans le territoire de Katanda (Lomami). 

Des sources locales attribuent cet assassinat à un agent de police du Groupe d’intervention mobile (GMI), à la suite d’une courte dispute avec la victime. 

Selon les mêmes sources, cet inspecteur a quitté la ville de Kabinda, le même mercredi dans la matinée, par motocyclette pour se rendre à Mwene-Ditu pour participer à une formation. 

Arrivé au village Mwembia, les agents de l’ordre lui ont exigé la somme de 1000 francs congolais, avant de franchir une barrière de sécurité. 

La même source affirme que les policiers auraient tenu des propos discourtois à l’endroit de l’illustre disparu. Et il s’en était suivi une courte dispute. 

C’est pendant cet échange qu’un policier du GMI lui a logé une balle dans la poitrine, devant le motocycliste qui le transportait. 

Le corps de cet inspecteur a été acheminé la nuit de mercredi à Kabinda pour l’inhumation. 

Ce meurtre a soulevé la colère des étudiants de l’Université Notre-Dame de Lomami, où le défunt était chef des travaux. 

Un jour avant, des militaires ont tiré plusieurs coups de feu dans la cité de Lukalaba, créant ainsi la panique au sein de la population de ce coin de la Lomami. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner