Butembo : la police ouvre une enquête après l’incendie volontaire du centre hospitalier Baraka

La police nationale congolaise a ouvert une enquête après l’incendie volontaire,  par des inconnus, du centre hospitalier Baraka au quartier Ngere de la commune Kimemi, dans la zone de santé de Butembo (Nord-Kivu).

Cet acte criminel s’est déroulé la journée de lundi 18 juillet, privant ainsi plusieurs populations, l’accès aux soins de santé, déplore le chef de quartier Ngere, Patricia Wakula.

Le commandant urbain de la police, le commissaire supérieur principal Polo Ngoma révèle qu’un suspect est déjà arrêté et que les enquêtes se poursuivent.  

Le chef de quartier Ngere invite ses administrés à collaborer avec les services de sécurité, pour retrouver les coupables.

Les auteurs de cet incendie ont d’abord chassé les malades qui se trouvaient au centre hospitalier avant de mettre le feu au bâtiment.

« Nous condamnons cet acte. Nous demandons à la population d’être vigilante et de nous aider à dénicher les malfaiteurs.  Le service urbain de sécurité est alerté. Que la population collabore avec les autorités. J’appelle aussi la population au calme. Il n’y a pas de mot pour qualifier l’incendie d’une structure sanitaire » a déclaré Patricia Wakula, chef du quartier Ngere.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner