Augustin Kabuya : « Jean-Marc Kabund ne se gênait pas de confisquer les biens d'autrui dont les carrés miniers »

« Il [Jean-Marc Kabund] ne se gênait pas de confisquer les biens d'autrui dont les carrés miniers », a déclaré mercredi 20 juillet le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya. Lors de son point de presse tenu à Kinshasa, il affirme que les déclarations de l'ancien président intérimaire de son parti « sont injurieuses et diffamatoires non seulement contre l'UDPS, mais aussi contre le président de la RDC ».

Augustin Kabuya regrette que M. Kabund qui n'avait « jamais assumé une fonction dans sa vie » se retrouve directement au sommet de l'Assemblée nationale.

Il explique les raisons de l’exclusion de Jean-Marc Kabund de l’UDPS :

« Son comportement barbare et immoral discréditait aussi le parti. Le détournement de plusieurs millions de dollars des cartes des membres, l’agression d'un agent de la Garde républicaine sont entre autres les raisons d'exclusion de Jean-Marc Kabund de l’UDPS. »

Lors de son point de presse tenu lundi 20 juillet à Kinshasa, Jean-Marc Kabunda avait déclaré que le régime Tshisekedi a totalement échoué, qualifiant le Chef de l’Etat de « jouisseur ».

« Lorsqu'il parle de jouisseur, il doit s'interroger s'il ne parle pas de lui-même », rétorque Augustin Kabuya.

Concernant la gestion de la guerre dans l’Est de la RDC, l'UDPS se dit surprise par les propos de Kabund qui a affirmé que le régime Tshisekedi n'a jamais investi dans les Forces armées de la RDC.

Quant aux recettes publiques, Augustin Kabuya fait savoir que le budget de l'Etat a subi des fortes performances ces derniers temps.

A propos du dossier du Registre sur les appareils mobiles (RAM), Augustin Kabuya affirme qu’il a été institué par le décret du Premier ministre depuis 2012, alors que Félix Tshisekedi était dans l’opposition.

Le secrétaire général de l’UDPS appelle son ancien collaborateur à vérifier les informations avant de les mettre sur la place publique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner